BIJOUTERIE

Les bijoux sont un art traditionnel florissant et largement répandu au Maroc depuis plusieurs siècles. On a découvert des bijoux en métal non précieux remontant à la préhistoire, ainsi que des moules à bijoux des 9ème et 10ème siècle.

Les bijoux sont considérés au Maroc, comme c’est le cas dans de nombreuses cultures, comme les ornements préférés des femmes et jouent joue un rôle essentiel dans leur vie sociale. Complément indispensable du costume traditionnel, ils sont essentiels dans les occasions comme les mariages. Ils ont une valeur sacrée. De plus, le port était déterminé par des normes.

Il existe deux types de bijouterie : citadine et rural.

Les bijoux citadins, en or ou en argent doré, finement ciselés, ajourés, filigranés, rehaussés de pierres ou de perles, rappellent les bijoux de l’Andalousie médiévale. Elle est produite principalement dans les villes de Fès, Tétouan, Tanger, Marrakech, Meknès et Rabat.

Les bijoux ruraux, souvent en argent, sont somptueux et d’une grande noblesse, ils se caractérisent par une pureté de lignes, et se différencient par des dessins géométriques et parfois avec quelques motifs floraux. Elle est surtout présente dans le sud, à Agadir, Taroudant, Tiznit, Goulimine, Laâyoune, et Essaouira.